L’épargne et les enfants

Les prochains clients
Les organismes financiers s’intéressent de près à nos chères têtes blondes et rivalisent d’efforts pour mettre à leur disposition :

  • un compte gratuit jusque 18 ans ;
  • une carte de crédit gratuite ;
  • des comptes assurances particuliers pouvant être souscrits dès la naissance ;
  • un compte d’épargne avec une première prime offerte ;

Pourquoi tant d’efforts ?
C’est bien simple, les jeunes sont leurs futurs clients et les études le montrent bien : les belges sont très fidèles à leur banque (même s’ils n’en sont pas satisfait!) et les enfants ouvrent généralement un compte dans la même institution bancaire que leurs parents. Donc, elles pérennisent assez facilement leur future clientèle.

De plus, l’argent y est déposé le plus souvent sur des comptes d’épargne faiblement rémunérés, ce qui est tout profit pour la banque.

Enfin, les parents et la famille alimentent couramment les comptes de leur progéniture au cours de l’année.

Et les assureurs ?
Pour concurrencer le compte d’épargne classique, les compagnies d’assurances ont développé le compte assurance à destination des enfants. C’est une variante du compte assurance classique pouvant être souscrit par tout adulte avec quelques nuances néanmoins.

La prime garantie de base est parfois moins élevée que pour les adultes et les frais d’entrée plus importants en fonction des différentes compagnies.

Comme pour les assurance-vie, certains de ces contrats ne proposent pas de prime garantie de base.

Les différences
Il ne s’agit pas du même type de produit. Le compte assurance est lié à une assurance et est beaucoup moins souple.

Une taxe de 2% est prélevée sur tout montant investi dans le compte assurance de même que des frais d’entrée (qui peuvent monter jusqu’à 7%). Cette taxe et ces frais n’existent pas pour le compte d’épargne.

Par contre, le rendement d’un compte assurance est plus élevé.

Autre différence, le compte d’épargne permet de retirer de l’argent à tout moment ce qui n’est pas possible avec le compte assurance pour jeunes (et des frais peuvent être actés).

Par contre, via une assurance-vie, il est possible de définir à quel moment le jeune pourra toucher son capital (en prévision des études par exemple). Avec un compte d’épargne, il peut y avoir accès immédiatement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>