Pension

Penser à ses vieux jours
Si éloignée et pourtant le centre de toutes nos attentions, la finalité de nos actions!

Qu’en sera-t-il?
Chacun a sa propre théorie, de la plus pessimiste (l’Etat n’aura pas la possibilité de donner une pension suffisante) à la plus optimiste (il n’y a rien à craindre, des mesures sont prises dès maintenant de façon à garantir une pension suffisante à tous dans le futur).

Qui aura tort, qui aura raison?
Seul le futur nous donnera la réponse. Mais bien fou celui qui attendra de connaître la réponse ou le montant de notre pension, il sera sans doute trop tard pour lui. Je suis donc partisan d’anticiper le plus mauvais cas de figure et donc de la préparer par soi-même tant que le temps et les moyens nous le permettent encore.

Les quatre piliers
En Belgique, trois piliers composent la pension :

  • la pension légale (payée par l’Etat Belge) ;
  • l’assurance-groupe (système mis en place par certaines entreprises) ;
  • les primes personnelles payées dans le cas de l’assurance-vie et de l’épargne pension ;
  • l’épargne accumulée durant sa vie.

Le premier pilier, pris en charge par l’Etat Belge concerne l’ensemble de la population du pays. Le second pilier, mis en place par les sociétés en faveur de leur personnel, est bien entendu limité à celui-ci. Attention, remarquons qu’il n’y a pas d’obligation légale pour une société de souscrire à un plan d’assurance-groupe. Chacune est libre de le faire ou non.

Je ne parlerai pas plus des deux premiers piliers excepté pour signaler que le montant de la pension légale (moindre que le salaire auquel on est habitué durant la vie active) ne permettra sans doute pas de maintenir son style de vie. C’est bien dommage car c’est justement à ce moment-là que l’on a enfin le temps de réaliser ses rêves et envies.

Le troisième et dernier pilier ne dépend que de votre bon vouloir. Il est constitué par vos primes versées dans le cadre de l’épargne à long terme, à savoir une assurance-vie avec avantage fiscal et l’épargne-pension (confer les chapîtres correspondants). Ces deux produits sont complémentaires, les primes versées sont limitées et revues à la hausse annuellement. Les avantages fiscaux associés à ces produits vous ristournent annuellement une partie du montant versé (30%). Par produit, une attestation, délivrée par l’organisme financier concerné et prouvant votre versement, doit être jointe à votre déclaration fiscale.

Il est de votre ressort de souscrire à ces produits. Et plus vous y souscrivez tôt, plus le montant touché à l’âge de la pension sera élevé car le temps joue en votre faveur!

Je n’ai qu’un conseil à vous donner, souscrivez-y sans tarder car cela en vaut vraiment la peine!
Certes l’état taxera le capital final (confer les chapitres relatifs à l’épargne-pension et l’assurance-vie) mais la somme des réductions fiscales accumulées au cours du temps sera plus importante encore!

Le quatrième et dernier pilier (qui devrait également être le plus important consiste en l’ensemble de votre épargne au sens large collectées patiemment pendant toute votre vie (assurance-vie individuelle, épargne, placements immobiliers, investissements, …).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>