Actions – avantages

La valeur d’une action fluctue au gré de la situation économique mondiale, de celle de son secteur d’activité et bien évidemment de ses résultats financiers.

De ce fait, en théorie, le gain peut être infini (mais les arbres ne montent pas jusqu’au ciel) mais une perte est possible, perte qui peut aller jusqu’à la disparition complète de votre investissement initial.

Beaucoup d’actions distribuent annuellement un dividende (le montant du dividende est taxé à 25%). Ce dividende est fonction des résultats du dernier exercice de la société et fluctue donc en fonction des années. Le montant du dividende est fonction de la politique choisie par la société. L’objectif étant d’augmenter annuellement ce dividende. Il est touché à date fixe d’année en année. Dans les pays anglo-saxons, le dividende peut également être distribué trimestriellement.

Les sociétés en phase de croissance distribuent rarement un dividende (elles le réinvestissent dans leurs activités) tandis que les grosses sociétés sont plus généreuses à ce niveau là (leur marché est mature, leurs revenus récurrents et leur besoin en financement est moindre).

En Belgique, les investisseurs jouissent d’un climat fiscal attrayant au niveau des actions. La plus-value réalisée à la vente d’une action n’est pas taxée! En fait, cela n’est valable que si le nombre d’opérations réalisées rentre dans le cadre d’une gestion en bon père de famille de votre patrimoine. Si le nombre et la fréquence des opérations sont trop élevés et témoignent d’une forte activité de spéculation, ce cadre fiscal ne sera plus applicable.

La seule taxe prélevée par l’état concerne la taxe sur les opérations de bourse (à l’achat comme à la vente d’actions) et vaut 0.25% du montant investi.

Sur les dividendes perçus par les particuliers en Belgique (le dividende brut), un précompte mobilier de 25% est d’application. Il est retenu à la source, ce qui veut dire que ce précompte a déjà été retiré du dividende que vous recevez (c’est le dividende net). Donc, vous n’avez rien à déclarer.
Par exemple, le dividende brut d’une action est de 4€. Suite au précompte mobilier, un dividende net de 3€ est versé sur votre compte par action.

Lorsqu’une action étrangère donne un dividende, celui-ci est soumis au précompte mobilier de ce pays et ensuite au précompte belge de 25%. Les deux précomptes sont ajoutés (c’est le double précompte).

Lorsqu’on possède des actions d’une société, on détient aussi un droit de décision sur la stratégie, c’est le droit de vote lors de l’assemblée générale de la société. Il est proportionnel au nombre d’actions détenues. Généralement, cela n’intéresse que très peu les particuliers (ils détiennent très peu de titres et donc ont un poids négligeable dans les décisions). Pour information, certaines actions ne sont pas liées à un droit de vote tandis que d’autres ont plus de droits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>