Actions – savoir

Avant de sélectionner une action, divers points doivent être pris en compte.

Le premier concerne le montant à investir sur cette valeur. Les frais de courtage sont soit fixes, soit proportionnel au montant investi. Mais ils ne sont pas négligeables. Donc, il faut investir un minimum de 1800 ou 2000€ pour diminuer sensiblement le poids des frais de courtage de la transaction.

Par exemple, vous achetez pour 1000€ d’une action X. Le courtage s’élève à 20€. Lors de la vente, des frais identiques vous seront facturés. Ensemble, ces frais se montent à 40€, soit 4% de la somme investie. Il faut donc que la valeur de l’action monte de 4% pour que vous gagniez enfin de l’argent.

Si vous investissez 2000€, cette valeur est réduite à 2%. Bien entendu, vous pouvez investir plus mais alors vous prenez plus de risque également car votre porte-feuille sera moins diversifié.

Le second point est relatif au risque accepté. Par risque accepté, il faut comprendre perte que l’on peut subir. Certains secteurs sont réputés défensifs, d’autres le sont beaucoup moins.
Les sociétés plus petites sont plus risquées que les grosses capitalisation car leurs résultats sont moins prévisibles. Mais plus le risque est élevé, plus le rendement peut être important.

Le troisième point est relatif à une société et ses perspectives par rapport à son secteur. Dans ce cas, certaines valeurs ne sont pas conseillées à l’achat car soit elles sont chères par rapport à leur secteur, soit leurs perspectives sont faibles, soit elles sont trop endettées, soit elles sont mal positionnées, …

Le quatrième point concerne la diversification du porte-feuille d’actions. Si c’est votre premier achat, mieux vaut acheter une action d’une grosse société robuste et aux perspectives connues. Ce type d’action est souvent appelée une action de fonds de porte-feuille car elle permet de garantir une certaine stabilité de celui-ci. En investissant dans plusieurs actions de ce type, vous commencez à vous bâtir un porte-feuille solide.

Le dernier point concerne l’état du porte-feuille en lui-même. Il faut le diversifier. Acheter toutes des actions d’un même secteur n’est pas recommandé car si ce secteur bat de l’aile, les pertes risquent d’être importantes. D’où le principe de diversification … Au début, mieux vaut acheter des actions de secteurs différents. Par la suite, des ajustements pourront être faits en connaissance de cause.

Les frais de courtage varient fortement entre les grandes institutions bancaires et les petites sociétés de bourse. Comme démontré dans l’exemple précédent, le montant de ces frais peut être élevé par rapport à la valeur de votre investissement. D’autre part, les frais de courtage sont également différents en fonction de la bourse où sont cotées les actions. Il vaut donc mieux commencer à investir sur le marché local avant d’acheter des titres étrangers.

Il est donc recommandé de comparer les tarifs (pour les actions comme pour les obligations) avant de décider quel sera votre courtier. Dans ce cas, les petites sociétés de bourse sont souvent les plus compétitives mais cela implique l’ouverture d’un nouveau compte, des services différents et simplifiés par rapport aux grandes banques et le passage d’ordre par téléphone ou par internet (les grandes banques offrent aussi des réductions sur les frais de courtage via internet).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>