Sicav

Les fonds de placement, mieux connus sous le terme sicav (Société d’Investissement à CApital Variable), vous permettent de diversifier rapidement et à moindre coût vos placements en actions et obligations.

Les sicavs sont des fonds de placement commun proposés par une institution financière et ayant un style de gestion et une stratégie propre. Chaque sicav est dirigée par un gestionnaire.

Prenons le cas d’une banque quelconque (la vôtre par exemple), elle propose certainement , via sa gamme d’investissements, des sicavs diverses, certaines orientées vers un marché géographique déterminé (actions belges, actions françaises, actions européennes, actions mondiales, …) et d’autres vers des secteurs déterminés (secteur financier, pharmaceutique, telecom, …).

Les sicavs se répartissent en deux familles selon qu’elles distriubuent ou non un dividende :

  • les sicavs de capitalisation : les dividendes sont réinvestis dans la sicav ;
  • les sicavs de distribution : un dividende est distribué en fonction des performances et des dividendes perçus par la sicav.

Mais au fond, comment fonctionne une sicav?
Une sicav investit dans un grand nombre de titres différents (un titre est appelé une ligne dans le jargon) en fonction de la stratégie choisie (par exemple, une sicav d’actions belges investira dans 50 voire 100 actions belges). De ce fait, vous obtenez une plus grande diversification et donc vous diminuez également le risque lié à l’investissement dans un seul titre.

Une fiche technique est disponible pour chaque sicav, reprenant sa description succincte, sa stratégie, ses principales lignes, son historique ainsi que son échelle de risque et sa durée conseillée.

La valeur d’une part d’une sicav (appelée valeur d’inventaire) varie au cours du temps car elle reflète la valeur des titres qu’elle contient.
Généralement, le calcul de cette valeur est faite quotidiennement le lendemain et elle est publiée dans certains journaux. A titre informatif, L’Echo et De Tijd reprennent l’ensemble des valeurs des sicavs. Pour certaines sicavs, la valeur d’inventaire est calculée hebdomadairement.

Acheter une part de sicav est assez simple. Attention au fait que le prix d’une part (soit la valeur) ne soit connu que le lendemain de la souscription. A cette sicav sont ajoutés des frais d’entrée (variant selon l’organisme mais souvent proches de 3% de la valeur d’inventaire), une taxe boursière à l’entrée (0.25%) et éventuellement une taxe de sortie.

Annuellement, des frais de gestion viennent s’ajouter. Ils sont en moyenne de 1.5% de la valeur de la sicav sur base annuelle et ils sont pris en compte tous les jours dans la valeur d’inventaire.

Les parts de sicavs ne sont pas livrables et doivent donc être déposées sur un compte titre. Celui-ci est généralement associé à votre compte courant (qui est débité du montant de la souscription). Et donc, on achète souvent des parts de sicavs émises par sa banque … bien qu’en théorie, on puisse en acheter d’un autre émetteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>